amour

Pour l'édition 2018 du Festival de Cannes, l'amour est au rendez-vous

C'est dévoilé. Le Festival de Cannes, pour sa 71e édition, débutera le 8 mai et prendra fin le 19 mai. Cate Blanchett en présidente du jury, Édouard Baer, le bien aimé, en maître de cérémonie : https://bit.ly/2joS8bH

Plaire, aimer et courir vite, de Christophe Honoré

Ce que l’on sait sur Plaire, aimer et courir vite: 1990. Arthur a vingt ans et il est étudiant à Rennes. Sa vie bascule le jour où il rencontre Jacques, un écrivain qui habite à Paris avec son jeune fils... https://bit.ly/2JBvA2d

4 films d'amour à voir (ou pas) au ciné en avril 2018.

Encore un triste mois qui s'annonce avec des films romantiques : https://bit.ly/2IsBty5

« L’Amour des hommes », l’inversion des regards

Dans ce film écrit pour Hafsia Herzi, une jeune veuve, artiste de talent à Tunis, se reconstruit en photographiant des hommes qu’elle dénude : https://bit.ly/2uiB7bb

Oscars 2018: "La Forme de l’eau", 5 leçons d’amour données par le film

Ce que nous apprend ce film qui a remporté 4 Oscars : http://bit.ly/2FKvWFC

«Ami-Ami» : une comédie d'amour, d'amitié et d'emmerdes...

Quoi de mieux pour ne plus jamais souffrir en amour que de tourner le dos à la vie de couple et de s’installer en coloc’ avec son meilleur ami ? http://bit.ly/2DXyTPI

3 films d'amour à voir (ou pas) au ciné en janvier 2018.

Italie, Japon et France... Ce début d'année romantique 2018 commence avec un petit tour du monde via trois films d'amour aux potentiels romantiques variés : http://bit.ly/2CGlrCr

« La Promesse de l’aube », l’amour inconditionnel d’une mère

« Avec l’amour maternel, la vie vous fait à l’aube une promesse qu’elle ne tient jamais. » Signe d’une grande œuvre, chacun pose un regard singulier sur ce livre de Romain Gary pour y voir l’amour fou d’une mère pour son fils : http://bit.ly/2BLK100

"Faute d'amour", un film saisissant de bout en bout

Andreï Zviaguintsev, au sommet de son art, signe un film sobre et bouleversant, qui lui a valu le prix du jury du 70e Festival de Cannes : http://bit.ly/2xOAerm

« Ana, mon amour » : vie et mort d’un couple

Le film de Calin Peter Netzer rend sensible le basculement des mentalités, entre paternalisme et individualisme, à découvrir ici : http://urlz.fr/5H7w

Pages

S'abonner à RSS - amour